FETES DE LA GUYANE

24 Juin MONTSINERY

14 Juillet MANA

03 Août TONATE / MACOURIA

07 Août ROURA 8 Août St-LAURENT

14 Août St-GEORGES-de-l’OYAPOCK

20 Août SAUL

21 Août MARIPASOULA

25 Août TONNEGRANDE

27 Août IRACOUBO 03 Sept. REMIRE

17 Sept. SINNAMARY

29 Sept. MATOURY

15 Oct. CAYENNE

30 Oct. KAW

25 Nov. KOUROU

26 Déc. REGINA

Sous réserve de modifications

Le Carnaval de Guyane monte en puissance et est considéré par les spécialistes comme l’un des plus vivants, colorés et conviviaux du monde.

Il débute le premier samedi après l’épiphanie (début janvier). La Guyane sera en pleine effervescence pendant environ deux mois.

Les galettes du vendredi soir marquent le début du week-end carnavalesque.

Puis, le samedi, la fièvre des bals orchestrés par les Touloulous se consume jusqu’au petit matin, où le blaff reconstituera les forces des participants pour affronter le défilé du dimanche. Là, jusqu’au soir, les groupes seront maîtres de la rue et tourbillonneront dans un chatoiement de couleurs et de sons pour le plus grand plaisir de la foule.

La période carnavalesque s’achève en apothéose le mercredi des Cendres, quand Vaval (le Carnaval personnifié) est livré aux flammes, sous les cris et pleurs de la foule qui appelle son retour l’année suivante.

Rendons ici hommage à tous les acteurs de cette fête traditionnelle et populaire qui s’investissent sans compter afin de nous offrir un spectacle de toute beauté dans une ambiance chaleureuse.

Guiana‘s carnival goes from strength to strength and is considered by specialists as one of the most animated, lively and colourful carnivals in the world.

It starts on the first Saturday after Epiphany (beginning of January). All of Guiana thrills to a party atmosphere for about two months.

The Friday night galettes (sort of flat cake) mark the beginning of the carnival weekend.

Then, on Saturday nights, the fervour of the dancing touloulous, goes on until the early hours of the morning, when a blaff (spicy soup) builds up one‘s strength to make it to the Sunday parade. From then on, until evening, the different floats and participants rule the street; whirling round and round in sparkling colours and sounds, much to the joy of the crowd.

The carnival period reaches its grand finale on Ash Wednesday, when Vaval (the carnival personified) is sent into the flames, accompanied by the shouts and cries of the crowd who call for his return next year.

Let us give homage to all of the participants of this popular and traditional celebration, they invest their time and energy to welcome us in a warm atmosphere and to offer glorious entertainment in all its splendour.